QUI EST CHRISTINE MORTAMAIS ?

Christine Mortamais

Christine Mortamais

coach/accompagnatrice en développement personnel

Je vous accompagne dans votre problématique et (ou) dans votre réalisation.Ma différence, mon atout ? Ma capacité à, entendre, percevoir, comprendre finement le monde de l’autre, mon empathie, ma créativité. Ma motivation, mon moteur ? L’envie d’aider, de partager, de rendre plus authentique, plus beau, de contribuer à  l’épanouissement des individus, et à l’harmonie.

  • Accompagnement des hauts potentiels Cogito’z, Lyon
  • Consultant expert IPE Management school, Paris
  • Agrément formatrice en PCM (Process communication model) Kahler communication
  • Certification praticien PNL- Systémique (Palo Alto) Institut Repère, Paris
  • Certification de coaching Institut Repère, Paris
  • Sophrologue école Caycédienne, Paris

Bonjour, et bienvenue à tous, je suis Christine Mortamais.

Si vous avez cliqué sur ce site, c’est sans doute que vous recherchez des informations,  des réponses, une solution, à votre problématique, à votre mal-être ou à votre différence.

Peut-être avez-vous déjà testé différents types d’accompagnements sans grand résultat, avec toujours la sensation de n’être pas pleinement compris.

Peut-être avez-vous trouvé des pistes certes intéressantes mais pas pleinement satisfaisantes avec toujours cette sensation que quelque chose que vous n’arrivez pas à identifier vous entrave. 

Peut-être que la solitude ou le sentiment de solitude vous pèse énormément. Le fait de ne pas arriver à vous exprimer pleinement ou ne pas être entendu, ce qui revient au même, crée un sentiment profond de solitude, d’autant plus intense, que vous avez vraiment des choses à dire.

Peut-être vous êtes-vous retrouvé dans les différentes problématiques évoquées sur ce site.
Peut-être avez-vous besoin d’une grille de lecture différente de la norme pour bien comprendre votre fonctionnement et pouvoir enfin mettre en action votre (ou vos) talent, votre (ou vos) envie…

Pourquoi je suis devenu coach

Ayant souffert de ma différence et du rejet en tant qu’enfant, j’ai voulu comprendre.

Si certains enfants surdoués s’intéressent aux dinosaures, à l’histoire, à l’archéologie ou
dévorent des tonnes de bouquins, moi j’ai mis toute mon intelligence à observer, analyser, comprendre le fonctionnement des individus, pour ne plus être rejetée et me faire des amis dans un premier temps et par passion du fonctionnement humain dans un second.

Passion pour le jamais pareil, le toujours différent, tous différents, 7 milliards de différents!!

Mon histoire est liée à ma douance

J’ai découvert ma douance très tardivement et ai donc gâché un temps infini.

Je me suis fait aussi beaucoup de mal physiquement, comme psychologiquement.J’aurais aimé, j’aurais eu besoin de quelqu’un capable de comprendre ma différence, d’entendre mon hypersensibilité, mon hyperémotivité. Une personne qui chemine à mes côtés, qui me donne le change, qui met en lumière, qui m’encourage.

Malheureusement je n’ai pas eu cela. Je pensais que j’avais un problème. J’ai passé des années en thérapie ( je n’ose pas compter!!), à chercher le pourquoi du comment, mais ce n’est pas de cela dont j’avais besoin. 

A défaut d’encouragements, j’ai entendu durant toute mon enfance  beaucoup de :
Mais tu nous saoules, Où veux-tu en venir ?
Tu compliques tout, tu coupes les cheveux en 4
Tu es tellement excessive
Tu es trop exigeante
Fais simple
Tu intellectualises tout
T’es trop sensible, trop fragile
Arrête avec tes émotions!

Une fois mon meilleur ami me dit : je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi libre dans sa tête et d’aussi coincée dans sa vie!!

Cependant, malgré tout ce que l’on n’a pu me renvoyer, les réflexions,  les mauvais jugements, les rejets, malgré les années et les années de thérapie à chercher le pourquoi du comment, malgré toutes les incompréhensions, mes galères,  je n’ai jamais perdu complètement espoir, et même si  parfois j’ai pu être abattue, perdue,  je me suis toujours accrochée à quelque chose, ce quelque chose qui me permet  d’être encore bien vivante et qui a occasionné cette réponse quelque peu inattendue à mon thérapeute lorsqu’un jour il  me demanda :

Mais comment faites-vous pour tenir avec tout ça ?
Je lui répondis : je crois que c’est l’amour, l’amour au sens large !…

C’est ça, l’amour au sens large, et son cortège d’émotions !
L’amour et la beauté de la nature, des animaux, de la rencontre, de la découverte, l’amour du beau, du lumineux, de l’harmonie ; le partage d’émotions, l’émerveillement de «l’insignifiant» qui touche pourtant au coeur!…

Peut-être que ces  mots (maux) ont une résonance chez vous.

Alors, que puis-je faire pour vous ? Quelle est ma différence ?

Je suis coach certifiée et je déteste ce mot. Le mot «coach» hein, pas le mot «certifiée»!! 🙂 🙂
Je le trouve fourre tout, galvaudé, insignifiant. De plus, il indique une notion de performance or mon accompagnement est plutôt orienté vers le «juste», le sens.

Cela dit, être formé à un parcours complet de coaching est intéressant. Cela permet de découvrir des outils puissants et utiles. Mais cela n’est en rien suffisant.

Ce qui pour moi permet vraiment d’aider l’autre, ne s’apprend ni dans les livres ni dans les  formations.

Le premier outil, l’indispensable outil, ce qui permet vraiment l’aide à l’autre, c’est la capacité de l’accompagnant à être en relation. Vraiment en relation.C’est la qualité relationnelle authentique qui fait toute la différence.

Cette capacité relationnelle est liée à des qualités intrinsèques de sensibilité, d’empathie, de compréhension globale (intellectuelle et émotionnelle) et d’acceptation totale et bienveillante du monde de l’autre (ce qui, je précise, ne signifie pas d’être d’accord sur tout), liée à une profonde envie d’aider. La capacité créative est aussi primordiale. Chaque individu étant unique, chaque accompagnement  doit être unique.

Je rajouterai également, que le non formatage, le non jugement authentique est nécessaire ainsi qu’une conviction profonde que, premièrement : La personne fait de son mieux en fonction de son contexte global (externe, interne, anamnèse) et deuxièmement : Qu’elle possède en elle toutes les ressources nécessaires à son épanouissement.

J’ai conçu ce site, cette offre (accompagnement, plus écoute) afin que chacun puisse trouver à un moment donné, un écho à, une émotion, un doute, une situation difficile, un questionnement, une différence…

Vous trouverez également mes vidéos sur Youtube traitant de différents sujets pouvant également vous éclairer.

L’écho donne existence et il permet parfois de dérouler le fil …

Il n’est pas tant nécessaire pour moi de comprendre tout le contexte de la problématique pour pouvoir vous aider mais plutôt d’entendre de comprendre le contenant, car c’est dans le contenant, la structure, le non verbal, que réside bien souvent la solution.

Mon service «d’écoute» simple et pratique est très utile dans différentes situations. Il peut-être ponctuel, en soutien, ou venir en complément d’un travail plus engagé.

Je constate fréquemment qu’un grand nombre de personnes n’ont pas tant besoin de psy pour tout décortiquer et tout comprendre, mais d’être avant tout pleinement entendu, accueilli et compris. C’est cela qui dans un premier temps permet le «lâcher prise» ou de faire retomber la pression. Parfois cela peut même suffire à recouvrer les idées claires.

Je constate également que beaucoup de personnes, ne savent pas avec qui partager authentiquement leurs problématiques, leurs doutes, leurs émotions, leur peurs.Pas facile effectivement d’aborder certains sujets avec son conjoint ou ses amis pour X raisons ( jugements, peur d’inquiéter, pudeur, mise en danger, manque d’objectivité etc…).

Dans un monde rapide, exigeant, pressurisant, il n’est pourtant pas toujours facile d’avoir seul le recul nécessaire à la bonne décision, la bonne action.

Un regard extérieur, peut être le bienvenu

Échanger, cheminer, avec une personne neutre, bienveillante, objective, permet d’apporter un éclairage différent sur une situation, de faire émerger de nouvelles solutions, ressources, prises de conscience, ou parfois simplement de savourer le plaisir d’être «simplement» écouté,( sans commentaire soulant)!!!

A propos des zèbres, haut potentiel, surdoués ou HPI

Concernant les personnes à haut potentiel ou zèbres ou surdoués ou HPI,(termes synonymes), l’écho est d’autant plus important qu’il est souvent inexistant dans le quotidien du surdoué et c’est, entre autres, cette absence d’écho qui est constitutive de la problématique du surdoué.

Le zèbre se mire donc dans un miroir déformant et cherche en vain chez l’autre une définition de lui même, de son fonctionnement qu’il n’arrive pas à bien appréhender.Cela va être source de malentendus.

Parfois, ne trouvant pas d’écho à leur façon décalée de voir les choses, à leur hypersensibilité, hyperémotivité, ils peuvent s’inhiber, retourner leur belle énergie contre eux en se faisant du mal, et vivre des heures sombres en procrastinant, en essayant de se conformer à la norme, à ce que l’on attend d’eux par hyper-empathie et (ou) par méconnaissance de leur fonctionnement.

Ainsi certains zèbres s’épuisent, s’étiolent en tournant en rond, commençant tout ne finissant rien, et en étant dans un doute profond et douloureux de leurs capacités, de leur intelligence, de leur intuition. 

Peut être que votre fonctionnement atypique est révélateur d’un HPI, peut être pas !

Au fond,  le plus, important, n’est-il pas :

Que faites-vous de votre différence, de votre potentiel, de votre talent, de votre point fort ? Ou, quel est-il ?

Que voulez-vous vraiment ?

Qu’est-ce qui vous motive, qui fait sens pour vous?

Qu’est-ce qui vous nourrit, vous rend vivant ?

Que disent d’essentiel  de vous, vos émotions ?

Quelles sont vos croyances ?

Il est important d’avoir pleinement conscience que vous êtes «unique» et que vous possédez une «réelle» valeur intrinsèque, avec plein de ressources indépendamment  même de ce que vous avez réalisé jusqu’alors.

Voici un très chouette témoignage d’Agnès de Mille (chorégraphe) en conversation avec Martha Graham (danseuse).

« J’étais perdue et inquiète de ne pas pouvoir faire confiance à mon échelle de valeurs… Je confesse que j’avais un désir brûlant d’être parfaite et aucune confiance de pouvoir l’être. »

Martha me dit très calmement : « Il y a une vitalité, une force de vie, une énergie, une accélération qui se traduit en action à travers toi, et parce qu’il existe un seul exemplaire de toi dans toute l’éternité des temps, cette expression est unique. Et si tu la bloques, elle n’existera plus jamais par un autre canal et sera perdue. Le monde ne l’aura pas. Ce n’est pas ton affaire de décider combien elle est bonne, ni combien elle est valable, ni si elle comparable à d’autres expressions. C’est ton affaire de te l’approprier clairement et sans détours, de garder le canal ouvert. Tu n’as même pas à croire en toi ou en ton travail. Tu as à te garder ouverte et consciente des élans qui te motivent.»

« Garde le canal ouvert. »

Agnès De Mille

Chorégraphe

Mes dernières publications

Test surdoué : pourquoi passer un test de QI ?

Le test de QI a le vent en poupe! Mal être, décalage,échecs, difficultés relationnelles, sensibilité, et si j’étais surdoué ? Pour valider cette hypothèse,il faut passer un test de QI (quotient intellectuel) et obtenir un résultat supérieur ou égal à 130, soit 2...

La pensée en arborescence du surdoué

Le zèbre (est) et l’arbre. On parle souvent de la pensée en arborescence du surdoué. Le surdoué pense en arborescence.Qu’est ce que ça veut dire? Comment pensent les autres ? Ma vision de la pensée du zèbre. J’aimerais tout d’abord commencer cet article par dire que...

Le surdoué et l’amour

ET L' AMOUR DANS TOUT CA ? Notre zèbre est un passionné et donc passionné par la passion de tout ordre, et bien évidemment aussi, par la passion amoureuse.Mais l’amour est un sujet difficile pour beaucoup de surdoués. Un jour un homme me dit : Si j’étais avec toi, je...

La procrastination chez le surdoué

Je ne vais pas parler ici du fait de remettre à demain le payement des factures ou le rdv chez le proctologue, mais plutôt de la difficulté que rencontre grand nombre de zèbres à se mettre en action, à concrétiser ce qui leur tient à cœur. A cette problématique de...